LOI PINEL: système « Gagnant-Gagnant »

 

En théorie:

L’achat d’un logement neuf, loué sur une période définie, permet à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt calculée sur le prix de revient (prix d’achat + frais de notaire), plafonné à 300 000€ par an.

Soit:

  • 12% sur 6 ans
  • 18% sur 9 ans
  • 21% sur 12 ans

 

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut:

  1. Investir dans un bien immobilier neuf (ou ancien sous certaines conditions) dans des zones géographiques caractérisées par un déséquilibre de logements entre l’offre et la demande, éligible à un niveau de performance RT 2012.
  2. Respecter des plafonds de loyers, de ressources des locataires et de prix au m² de surface habitable (5500€/m² maximum).
  3. Confier votre bien à la location en tant que résidence principale du locataire (ascendants et descendants acceptés) pendant 6, 9 ou 12 ans.
  4. Louer votre bien dans les 12 mois qui suivent l’achèvement des travaux.

 

 

En Pratique:

Exemple d’investissement immobilier BORDEAUX METROPOLE:

 

  • Surface habitable : 42m² + balcon 7m² + 1 parking sous-sol
  • Prix total : 175 000€ (frais de notaires inclus)
  • Loyer : (plafond Pinel calcul 2016) : 512€/mois
  • Impôt foncier : 60 €/mois (estimation)
  • Coût crédit : (sur 20 ans taux fixe avec assurance DIT 1.56 %) : 893€/ mois

 

Soit, une réduction d’impôt de 3500 € par an pendant 9 ans (175 000€ x 2%).

 

  • Dépenses : Impôt Foncier 60€ + Crédit 893€ = 953€
  • Recettes : Loyer 512€ + Réduction d’impôts 292€ = 804€

 

Soit, un effort d’épargne de 149€ par mois pendant les 9 premières années.

Les intérêts d’emprunt étant déductibles, ils permettront de réduire l’impact de l’impôt sur les revenus fonciers que cet investissement génèrera.

Nous vous invitons à nous contacter si vous souhaitez profiter d’une simulation gratuite sur ce type d’investissement ou autre.

Important

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte de l’avantage fiscal.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Tout placement ou investissement immobilier comporte une part de risque tenant, notamment aux contraintes et délais de réalisation de l’ouvrage, à la modification de l’environnement juridique et/ou fiscal de l’opération ainsi qu’à l’évolution du marché immobilier. Les simulations et projections de rentabilité de l’investissement ci-après présentées n’ont pas de caractère contractuel.